Comment reconnaître un vrai savon de Marseille ?

Vous avez été longtemps confronté dans des situations inconfortables où votre peau devient soudainement très sèche ou l’inverse trop grasse. Aujourd’hui, vous devez savoir que le savon que vous utilisez joue un rôle important dans l’entretien de votre peau. Plus il est de bonne qualité, mieux c’est. À travers cet article, vous allez connaître les différentes compositions d’un bon savon bio, ses caractéristiques et une référence parfaite qui a su s’imposer dans le marché.

Pourquoi choisir un véritable savon de Marseille plutôt qu’un industriel ?

La réponse est simple. Le véritable savon est essentiellement composé de produits naturels dont la recette originale contient : de l’huile d’olive et de la soude avec au moins 70% d’huile saponifiée.
À l’opposé, les savons issus d’une production industrielle sont surchargés de produits chimiques et la quantité d’huiles saponifiée est moindre.

De nombreuses expériences ont démontré que l’utilisation fréquente du savon industriel génère au fil du temps des allergies et la dégradation de la peau elle-même (en savoir plus dans cet article sur le méthylisothiazolinone que l’on retrouve souvent dans les savons industriels). On voit parfois les mains des coiffeurs qui sont abîmées suite à l’utilisation trop intensive de shampoings industriels.

Véritable savon de Marseille

Lot de 15 à 18 savons de Marseille brut EXTRA PUR à...
  • De 15 à 18 savons de 80g à 100g, Épaisser 3 cm X 7.5 X 7.5 cm
  • Savon Brut 72% EXTRA PUR d'huile d'OLIVE
  • 1.4 kg à 1.5 kg de savons de Marseille vert à l'huile d'olive selon la méthode...

 

Quels sont les composants à éviter dans un savon ?

Régulièrement, on a tendance à choisir un savon par son parfum agréable. Il est temps d’arrêter cette mauvaise manie. Les producteurs  savent pertinemment  que très peu de consommateurs s’intéressent aux divers composants. Au rayon dédié au savon dans les supermarchés, il faut prendre le temps d’analyser les ingrédients utilisés pour la fabrication de ce dernier.

Le sulfate et le parabène sont deux produits à éviter absolument. Le parabène est un conservateur ayant pour objet de lutter contre la formation des bactéries ou champignons de ce produit a été déclaré cancérigène par plusieurs laboratoires pharmaceutiques. Pourtant, une grande partie de dérivés cosmétiques en contient.  Le sulfate, quant à lui, dans la plupart des cas, il engendre une peau sèche et irritée au vu d’une utilisation très prolongée dans le temps.

 

Qui ne connaît pas le savon de Marseille ?

Une référence internationale

La gamme de produit a conçu deux types de savon : l’un de couleur blanche ou beige parfois et l’autre verte. Le savon de Marseille blanc est fabriqué à base d’huile d’arachide et le vert avec de l’huile d’olive. Le savon de Marseille est classé parmi les meilleurs savons naturels du fait qu’il ne contient ni produit de synthèse, ni colorant industriel, ni graisse animale ou encore des dérivés pétrochimiques.

Ce savon est connu de tous pour ses bienfaits et sa contribution à l’environnement. Il est hypoallergénique et également antiseptique. Les professionnels de la santé le recommandent pour le traitement de certaines maladies de la peau. Il faut rester patient pour le résultat, car l’effet n’est pas immédiat. Petits et grands y trouveront leur compte. À titre d’information, l’appellation ‘savon de Marseille’ ne signifie pas forcément que le savon a été produit dans cette ville.

 

Comment reconnaître un vrai savon de Marseille ?

La grande notoriété du savon de Marseille n’a pas laissé les industriels à travers le monde indifférents. Ils empruntent le nom de la marque pour produire leur soit disant savon de Marseille à composition chimique, différente de l’original (l’appellation savon de Marseille n’étant pas protégée).
Il faut donc rester vigilant sur le savon de Marseille que vous achetez. Sachez qu’un authentique savon de Marseille contient au moins 70 % d’huile végétale, une faible quantité d’eau, un peu de sel et de la soude. Et c’est tout ! Pas d’additifs comme des conservateurs ou des colorants.

Il est à noter que pour les peaux les plus sensibles, même avec le vrai savon de Marseille, des allergies peuvent se développer. Il convient de se renseigner auprès d’un dermatologue si un quelconque symptôme survient.

A noter que l’ancêtre du savon de Marseille est le savon d’Alep.

Comment le reconnaître du faux ?

Il y a 3 critères pour reconnaître un véritable savon de Marseille

  • composition du savon
  • origine géographique
  • processus de fabrication

Il est important de souligner que le savon de Marseille ne contient que de l’huile 100 % végétale. Vous pouvez lire sur la référence du produit : sodium olivate extrait de l’huile d’olive, sodium cocoate ou encore sodium palmate (savoir lire les ingrédients d’un savon).

Par contre, si vous voyez l’une des mentions suivantes, il faut reposer directement le savon que vous avez à la main : sodium lardate qui vient de la graisse de porc ou sodium tallowate tiré de la graisse de bœuf. Soyez-en sûr, ce n’est en aucun cas le vrai savon de Marseille.

Aussi, l’authentique savon est fabriqué dans la région de Marseille.

Le procédé est composé de 5 étapes (dit procédé marseillais : empâtage, relargage, cuisson, lavage, liquidation).

Il existe un label « savon de Marseille » qui garantit l’authenticité du savon qui est délivré par l’union des professionnels du savon de Marseille. Le découvrir sur le site officiel.

Laisser un commentaire