Comment connaître le pH d’un savon ?

Le pH est la mesure de la quantité d’ions hydrogène dans un corps donné. Sa valeur varie de 0 à 14. En dessous de 7, il est acide. Supérieur à 7, il est qualifié de basique. À 7, le pH est neutre.En général, celui de la peau est acide (autour de 6) pour assurer la protection contre les microbes et les bactéries.

Afin de ne pas perturber cet équilibre naturel, il est important d’utiliser les bons soins, notamment le bon savon.
Découvrez dans cet article les raisons pour lesquelles il est important de connaître le pH d’un savon.

Vous serez aussi informés du pH des soins lavants solides aux ingrédients naturels les plus appréciés (en l’occurrence les savons de Marseille, d’Alep et de Castille).
Enfin, vous trouverez quelques méthodes pour déterminer le pH du savon que vous utilisez.

Pourquoi connaître le pH d’un savon ?

Le savon est le produit d’hygiène corporelle le plus utilisé au monde. Il est ainsi essentiel de connaître ses caractéristiques chimiques et physiques telles que le pH pour assurer son efficacité, mais surtout pour protéger la peau.

Comme il a été dit précédemment, la peau a un pH légèrement acide. En effet, sur sa partie extérieure se trouve une petite couche de sébum et de transpiration pour garantir son hydratation et sa protection.

L’utilisation d’un savon à taux d’alcalinité élevé (pH basique) neutralise cette couche et prive la peau des bienfaits de cette dernière. Par conséquent, ce type de savon a tendance à assécher et à fragiliser la peau. Il est donc plus recommandé d’opter pour les savons à pH neutre.

À noter toutefois que le pouvoir neutralisant d’un savon dépend également du type de peau. Une peau plus grasse (contenant une grande quantité de sébum) s’assèche moins sous un pH basique.
Malgré tout, l’avantage du pH neutre réside dans le fait qu’il convient à tous les types de peaux. En effet, il ne modifie pas (ou très peu) le pH physiologique pour maintenir une peau en bonne santé.

Par ailleurs, il est important de remarquer que les savons pour le corps sont souvent trop basiques pour le visage. Ils favorisent l’apparition des acnés et irritations diverses. Ainsi, c’est pour le nettoyage du visage que le savon au pH acide est le plus préconisé.

 

Quels sont les pH des différents savons ?

Pour vous assurer d’avoir un savon au pH bénéfique pour la peau, privilégiez les produits naturels notamment, les savons de Marseille, d’Alep et de Castille. Ils sont entièrement fabriqués à base d’extraits de plantes naturels et pour certaines firmes, les végétaux sont issus d’une culture biologique. Ce sont les plus recommandés.

Voici une estimation des pH des savons les plus en vogue de l’époque.

  • Savon de Marseille : varie autour de 9 ;
  • Savon d’Alep : environ 10 ;
  • Savon de Castille : à peu près 9.

Pour savoir les meilleurs savons au pH neutre, consultez notre article : Les meilleurs savons au pH neutre ?

 

Les techniques pour connaître le pH d’un savon

 

Le test de la langue

Il s’agit d’une méthode de grands-mères qui consiste à mettre le bout de la langue sur le savon. Si vous ressentez un picotement ou sorte de décharge comme si vous léchiez une pile électrique, le pH est trop basique et ne convient ni aux peaux sensibles ni aux peaux sèches.

L’une des plus grandes limites de cette technique est qu’elle n’est pas du tout précise. Elle ne donne pas une valeur exacte, mais informe juste que le savon présente un excès de soude.

D’un autre côté, il est plus ou moins réservé aux spécialistes qui savent reconnaître l’apparence d’un savon caustique.
En effet, le testeur court un risque des blessures graves et dangereuses au niveau de la langue si le taux d’alcalinité du produit est trop élevé.

Pourtant, il n’est pas très pratique pour les grandes sociétés à cause de son imprécision et du danger auquel il expose celui qui effectue la tâche. Ainsi, elles préfèrent opter pour des méthodes plus modernes et faciles à réaliser.

 

Le test au papier pH

Le test au papier pH - comment connaître le ph d'un savon - Visage - Natura Bon C’est l’une des méthodes les plus communes et faciles pour déterminer le pH d’une solution. Il suffit d’y déposer la bande et d’interpréter les couleurs selon les indications du contenant.
Il faut juste que le savon soit mis en solution. Ainsi, versez une petite quantité d’eau sur votre savon puis frottez délicatement avec votre doigt jusqu’à l’apparition de bulles.

Ensuite, placez-y le papier pH et attendez quelques secondes que le changement de couleur apparaisse. Enfin, retrouvez l’intervalle de pH dans lequel se trouve celui de votre savon en le comparant aux couleurs présents sur la boîte.

Cette méthode est plus précise que celle de la langue toutefois, elle reste vague puisqu’elle ne donne pas une valeur exacte, mais un intervalle. Et puis, il suffit d’un petit défaut d’éclairage pour que l’interprétation soit totalement fausse.

Par ailleurs, les composantes de la bande interagissent avec celles du savon et sont susceptibles de perturber les résultats.
D’autre part, pour obtenir un résultat sûr, il faudrait savoir combien de temps exactement frotter le savon pour avoir la concentration adéquate à la mesure.

Finalement, cette méthode est encore imprécise. Mais il est tout de même possible de l’utiliser pour avoir une petite idée du pH de votre produit si la bandelette pH est le seul outil dont vous disposez.

 

Le test à la phénolphtaléine

La phénolphtaléine est un indicateur coloré généralement utilisé pour le titrage acide/base. Elle est incolore et vire au rose quand le pH du produit atteint environ 8 et adopte une couleur rose vif à pH 10. Son utilisation est facile, il suffit d’en verser quelques gouttes sur le savon dont vous souhaitez connaître le pH.

Le problème c’est que les indicateurs colorés sont généralement réservés pour l’analyse des solutions liquides donc son efficacité pour les produits solides laisse un peu de doute.
De plus l’imprécision est encore plus grande. En dessous de 8.2, entre 8.2 et 10 et en dessus de 10, il n’y a pas de virage de couleur.

Par exemple si vous effectuez le test de pH de deux savons dont les pH sont respectivement 10 et 14, vous aurez le même résultat. Pourtant, un savon de pH 10 est normal tandis que celui dont le pH est 14 est très dangereux pour la peau.

Ainsi, si vous optez pour cette méthode d’analyse et que vous observez une coloration rose vif, il est conseillé de ne pas utiliser le produit.

 

Le test au pH-mètre

Il s’agit probablement de la méthode la plus précise parce que cet appareil donne une valeur quasi exacte du pH du savon avec un très faible pourcentage d’erreur.
Encore une fois, il ne convient pas aux corps solides donc il faut mettre le savon en solution. Ainsi, le problème de moussage est encore présent.

 

Conclusion

Il est difficile de déterminer avec exactitude la valeur du pH d’un savon solide. La majorité des méthodes semblent être réservées aux formes liquides.
Parmi toutes celles qui ont été citées ci-dessus, le test à la langue est le plus déconseillé, car il peut se révéler dangereux. Par contre, celui au pH-mètre est sans doute le plus précis de tous. Il est le seul à donner une valeur exacte du pH.

Par ailleurs, les produits naturels et bio sont spécialement connus pour leur pH idéal pour la peau, alors pour plus d’assurance, il est recommandé de les choisir (savon de Marseille, d’Alep ou de Castille).
Dans tous les cas, il reste préférable d’investir dans des savons qui ont été spécialement formulés pour nettoyer votre visage.

Leave a Comment