Différences entre la saponification à chaud et à froid

La saponification est une réaction chimique exothermique par laquelle un corps gras hydrolysé se transforme en savon. Ce processus chimique lent et total, est donc utilisé par de nombreuses marques pour fabriquer leur gamme de savons. Les savons solides de Marseille, d’Alep, ayurvédique, ou encore surgras, sont principalement faits selon deux types de processus de fabrication : la saponification à chaud et à froid. Focus sur les différences entre ces deux types de saponification.

Qu’est-ce que c’est que la saponification à chaud ?

L’opération de saponification à chaud ressemble à la saponification à froid, à une différence près. En effet, il faut y ajouter une opération de cuisson au four, pour finir la saponification du savon et la rendre totale. Egalement appelée saponification au chaudron, ce type de fabrication est utilisé dans la plupart des savons industriels connus comme pour le savon de Marseille, entre autres. Les matières grasses sont associées à une solution de potasse, ce qui donne alors un mélange qui sera chauffé à plus de 120 degrés durant de longues heures.

Une fois la phase de cuisson du savon terminée, un relargage est effectué afin de se débarrasser de la potasse ou de la soude en excès. C’est durant cette étape également, que la glycérine, bénéfique pour la peau, est malheureusement éliminée. Ce qui marque une distinction entre la saponification à chaud et la saponification à froid. C’est l’une des raisons pour lesquelles la saponification à froid est dite meilleure que la saponification à chaud.

 

Qu’est-ce que c’est que la saponification à froid ?

La saponification à froid est un processus de fabrication de savons qui consiste à utiliser des matières premières, qui sont mélangées sous une température située entre 35 et 50 degrés. Par conséquent, le processus aboutira à l’obtention d’une glycérine naturelle. La saponification à froid requiert de laisser les savons reposer pendant des semaines (4 à 5 semaines). Cette méthode ancestrale est totalement artisanale et réalisée à la main. Il s’agit alors d’une procédure lente qui constitue un gage de qualité car mettant en avant les propriétés les plus sollicitées du savon final obtenu.

Notons que l’huile de palme ou des matières grasses animales, peuvent se retrouver dans un processus de saponification à froid. Durant une opération de saponification à froid, ces huiles ne sont pas soumises au chauffage. Il n’y a que les beurres et les huiles solides qui sont chauffées pour les liquéfier. Ainsi, tous les bienfaits des huiles sont bien conservés dans le savon.

 

Différences entre les deux types de saponification ?

La saponification à chaud est jugée plus technique que la saponification à froid :

  • Emploi de solvants, de sous-produits des huiles extraites,
  • Travail en excès de soude pour une utilisation le lendemain,
  • Lavages successifs des impuretés et de l’excès de soude.

Il s’agit là d’un ensemble d’opérations que l’on ne trouve pas au niveau de la saponification à froid. La saponification à chaud, étant un processus industriel qui produit du savon en grande quantité, elle nécessite donc l’utilisation de plus de matériels comparée à la saponification à froid. Ainsi, le savon est produit en quantité et décliné sous diverses formes, couleurs et parfums. La principale différence entre ces deux opérations de fabrications de savon est que la saponification à chaud fait perdre aux ingrédients du savon, toutes leurs propriétés bénéfiques. Alors que la saponification à froid, au contraire, en préserve tous les bienfaits.

 

Quelle méthode de saponification privilégier pour l’achat d’un savon ?

Avec la saponification à chaud, on note un niveau de rejets et de consommation d’eau important. La glycérine est presque complètement éliminée, ce qui peut provoquer l’étirement et l’assèchement de la peau. Egalement, il n’y a pas de matières grasses et les conservateurs sont préservés. Après la fabrication, le savon peut donc être employé immédiatement. Alors si vous cherchez du savon pour faire la lessive, les savons industriels constituent un bon choix. En plus ils coûtent moins cher, environ 0.50 cts à 1€ le savon de 100 g.

Par contre, si vous cherchez du savon pour vous doucher, vous pouvez opter pour les produits issus de la saponification à froid. Il n’y a ni rejets, ni consommation d’eau. En plus, la glycérine présente fait environ 9 %, ce qui est bénéfique pour la douceur de la peau. On note aussi la présence de matières grasses entre 2 et 11 % et l’absence de conservateurs. Ce type de savon coûte beaucoup plus cher sur le marché. Comptez environ 4 à 6€ le savon de 100gr.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour voter

Laisser un commentaire