Quel shampoing est fait pour mes cheveux ?

Se laver les cheveux est un geste quasi quotidien qui ne se fait pas n’importe comment et avec n’importe quel produit. Pour ne pas vous retrouver avec des cheveux abîmés et fragilisés, posez-vous les bonnes questions : quel est le type de vos cheveux ? À quelle fréquence les laver ?  Quel est le shampoing fait pour vos cheveux ?

Quel est mon type de cheveux ?

C’est la première question que vous devez vous poser. Sachez que les natures de cheveux sont très diverses : cheveux gras, normaux, mixtes, secs, blancs, colorés,  bouclés, crépus, lisses… Il arrive même qu’elles évoluent au fil du temps en fonction de notre mode de vie ou de notre environnement. Mais, quel que soit le type de cheveux, l’objectif de nos soins est le même : des cheveux en bonne santé qui brillent et qui respirent ! Attention, utiliser un shampoing non adapté peut abîmer vos cheveux et ruiner votre capital beauté. À titre de rappel :

  • Les cheveux gras se caractérisent par un excès de sébum, un manque de volume et des racines qui brillent.
  • Les cheveux secs manquent de sébum, donc d’hydratation. Ils ont tendance à être cassants et fourchus.
  • Les cheveux mixtes cumulent les problèmes des cheveux gras et des cheveux secs : ils ont des racines grasses avec des pointes sèches et cassantes.
  • Les cheveux sont dits normaux lorsqu’ils ne présentent aucun des soucis rencontrés chez les cheveux gras et les cheveux secs.

quel cheveux - quel shampoing

Quel est le shampoing fait pour mes cheveux ?

Le premier soin que vous devez apporter à votre chevelure est un lavage avec des produits capillaires adaptés. Donc, une fois votre type de cheveux identifié, vous pourrez choisir le shampoing qui convient.

Cheveux gras

Vos cheveux ont besoin d’être purifiés pour retrouver souplesse et légèreté. Un shampoing doux purifiant va éliminer l’excès de sébum. Il peut être à base d’argile, d’ortie ou de romarin qui sont connus pour leurs propriétés absorbantes et régulatrices de sébum. Un lavage tous les jours n’est pas recommandé pour éviter de trop stimuler les glandes sébacées qui produiraient trop de sébum au niveau des racines.

Cheveux secs

Ce type de cheveux a besoin de formules nourrissantes et hydratantes à base d’huile de coco, d’huile d’argan, d’huile d’avocat ou de beurre de karité. Les shampoings contenant des céramides servent également à resserrer les écailles de la fibre capillaire. Un shampoing par semaine est la fréquence adaptée aux cheveux secs.

Cheveux mixtes

De par le problème de répartition du sébum entre les racines et les longueurs, trois options sont possibles :

  • la première est de trouver un shampoing spécialement formulé pour ce cas ;
  • la deuxième est d’utiliser un shampoing au pH neutre qui n’agressera pas vos cheveux ;
  • la troisième est de laver les racines grasses avec un shampoing purifiant doux et de traiter les pointes sèches avec un après-shampoing nourrissant. Ce dernier sera appliqué uniquement sur les longueurs et les pointes

Comment choisir le meilleur des shampoings ?

Déjà, ne vous fiez pas aux publicités et aux noms accrocheurs. Très souvent, les ingrédients décrits par les publicités ou affichés sur l’emballage ne sont pratiquement pas présents (ou en quantité insignifiante).

Certains produits promettent alors de véritables effets miraculeux ou inatteignables, comme ceux liés à la repousse ou à la réparation des cheveux. Rappel : les cheveux, en effet, ne peuvent repousser à l’aide d’un shampoing car le processus de croissance est régulé par de fins processus génétiques encore mal connus.

Aussi, ils ne peuvent être « réparés » par un shampoing comme et ne peuvent donc pas être reconstitués, nourris ou rajeunis. Un cheveux est un tissu « mort » qui ne peut être nourri à proprement parlé.

Mais comment ne pas tomber dans les pièges de la publicité ? C’est simple : d’une part, toujours garder à l’esprit ce qu’un shampoing peut réellement faire à nos cheveux. D’autre part, lire l’étiquette qui, selon la loi, énumère les ingrédients par ordre décroissant de présence. Le tout en gardant à l’esprit que les principaux ingrédients, qui constituent également plus de 90% du produit, sont en tête et que parmi eux se trouve l’eau qui couvre la plus grande part.

Nous vous conseillons donc de vous tourner vers des produits bio, même ceux en grandes surfaces. Vous pouvez utiliser une application mobile qui permet de scanner les produits de beauté pour en savoir la constitution exacte et obtenir une note. Pour en télécharger une excellente il existe Incibeauty.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour voter

Laisser un commentaire