Qu’est-ce que le paraben ? Est-ce toxique dans les cosmétiques ?

Avec l’évolution de la science, les produits cosmétiques sont mieux conservés. Cette opération est notamment possible grâce à une molécule de la famille des parahydroxybenzoates d’alkyle. Le paraben est donc un ester qui est composé de l’acide parahydroxybenzoïque et de l’alcool. Ses propriétés font qu’il est très utilisé.

Qu’est-ce que c’est le paraben ?

En chimie, le paraben est un groupement de molécules dérivé d’acide carboxylique. Dans les faits, le carbone est entouré par deux chaînes carbonées et relié au même moment par une double liaison à un atome d’oxygène. Il est composé principalement de substance chimique parahydroxybenzoïque.

Les 5 éléments les plus utilisés sont le méthylparabène, l’éthylparabène, le propylparabène et le butylparabène. S’ils sont fréquemment employés par les chercheurs, c’est parce qu’ils possèdent des propriétés antibactériennes et antifongiques. À ce titre, ils luttent efficacement contre les bactéries et les mycoses causées par les champignons microscopiques.

Sous quelle forme retrouve-t-on le paraben dans les cosmétiques ?

Le paraben est omniprésent dans le domaine de la cosmétique. Son dérivé le plus utilisé est le propylparabène. En effet, il est présent dans au moins 80 % des produits de toilette et d’hygiène comme les shampooings, les gels nettoyants, les mousses à raser ou encore les crèmes hydratantes. C’est un conservateur puissant et soluble qui possède des effets synergiques. Il est incolore et la chaleur ou le froid n’ont aucun effet sur lui. Cependant, il aide à réduire la quantité de microbes pour une propreté plus accrue.

 

Comment le reconnaître dans les ingrédients ?

Il est très facile de reconnaître le paraben dans les ingrédients. En effet, certains noms de composés des produits sont écrits en anglais. Néanmoins, pour reconnaître le paraben, il suffit de bien lire les étiquettes de vos produits cosmétiques et de faire attention aux ingrédients dont les noms finissent par « paraben ». S’ils figurent parmi les premiers ingrédients cités, vous saurez que votre produit est composé principalement de paraben. En réalité, il faut savoir que les ingrédients sont cités par ordre décroissant compte tenu de la concentration de ceux-ci.

 

À quoi ça sert le paraben ?

On utilise beaucoup le paraben pour conserver les produits cosmétiques, alimentaires et médicaux. Leur toxicité sur la santé reste encore à démontrer. Toutefois, certains scientifiques soutiennent qu’ils sont parfois allergènes et cancérigènes. Le paraben est donc un fort conservateur chimique.

 

Par quoi est-il remplacé ?

Compte tenu des doutes que les scientifiques ont sur le paraben, certains laboratoires se sont penchés sur la question. Les chercheurs ont donc essayé de trouver d’autres procédés pour conserver les produits sans avoir recours à ce produit. À ce titre, plusieurs résultats ont été trouvés.

Le principe de la stérilisation UHT du lait est apparu et consiste à chauffer le produit à une température très élevée. Cette approche permet de lutter contre les microbes. Ils ont essayé de réduire la teneur en eau des produits cosmétiques pour diminuer la prolifération des microbes qui ont besoin d’eau.

La vitamine E a été utilisée récemment comme conservateur naturel et s’avère être un bon conservateur dans certains types de produits comme les gels de douche, les savons liquides et les crèmes de soin. Ces produits faits à base d’huile et d’eau sont parfaitement conservés par ladite vitamine en raison de son action antioxydante.

Il faut noter que des huiles essentielles naturelles peuvent être également de conservateurs. Cependant, elles peuvent poser des problèmes d’allergies de peau et parfois de toxicité (femmes enceintes, enfants en bas âge, femmes allaitantes, personnes âgées, …).

 

Est-ce que les remplaçants du paraben sont aussi dangereux ?

Au vu des multiples tests réalisés, certains produits peuvent remplacer les conservateurs chimiques. Toutefois, d’autres substances apparaissent comme plus nocives que les alternatives susmentionnées. On peut citer la méthylisothiazolinone (MIT) ou la chlorométhylisothiazolinone. Elles font déjà l’objet d’une interdiction dans les produits non rincés (voir un article de cet allergène sur Que Choisir) et peuvent provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes !

Comme dit précédemment, la vitamine E possède par contre des composants qui permettent de jouer le rôle de conservateur naturel dans certains types de cosmétiques comme les savons liquide, gels douches, …. De plus, elle peut être accompagnée de pépins de pamplemousse pour les émulsions.

La toxicité des remplaçants trouvés pour le paraben dépend du produit cosmétique et du procédé utilisé. Néanmoins, il est important d’être vigilant par rapport à ces substances qui peuvent être tout de même dangereuses.

Vous disposez désormais des informations essentielles sur le paraben et ses propriétés. Du reste, les recherches continuent pour améliorer la conservation des produits dans le domaine de la cosmétique.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour voter

Laisser un commentaire