Quels sont les labels bios en cosmétique ?

Depuis longtemps, certains produits cosmétiques ont cessé d’être un concentré d’ingrédients chimiques dangereux pour la santé et l’environnement. Désormais la mode est aux composantes naturelles. On parle alors de labellisation bio. Toutefois, il est important de savoir qu’il existe différents types de labels bio avec ses spécificités.

Un label bio : c’est quoi ?

En cosmétique, un « label bio » est une certification délivrée par un organisme agrée et qui garantit qu’un produit est conforme à la norme ISO 16128 (voir le site officiel) Celle-ci concerne les ingrédients (définitions et critères) qui ne doivent pas entrer dans l’élaboration des soins du corps.

Sont donc exclus de la composition d’un cosmétique bio :

  • Les Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) ;
  • Les parabènes ;
  • Les huiles minérales (silicone, paraffine, …) ;
  • Les colorants de synthèse ;
  • Les phtalates (parfums de synthèse) ;
  • Les substances à base de mercure ;
  • Le triclosan ;
  • Les conservateurs artificiels ;
  • Tout ingrédient dont le prélèvement entraîne la mort d’un animal (collagène, blanc de baleine, huile de tortue ou de morue, etc.), etc.

Par ailleurs, le label bio en cosmétique interdit également les tests sur les animaux.

Cependant, il ne faut pas confondre « bio » et « naturel ». En effet, un cosmétique bio n’est pas tenu d’être composé qu’à 95 % d’ingrédients naturels. Par ailleurs, de nombreuses marques de produits corporels naturels ne sont pas labellisées du bio, la plupart du temps à cause du coût de la certification.

Il existe un très grand nombre d’organismes de labellisation bio. Toutefois, très peu d’entre elles sont assez rigoureuses avec les marques qu’elles certifient. Nous intéressons donc uniquement aux meilleures.

 

Label Ecocert

label ecocert

Label français créé en 2003, Ecocert est considéré comme l’un des meilleurs labels bio du moment. Il propose deux types de certification : Eco et Bio. Voir le site officiel Ecocert.

Eco : cosmétique écologique

Les produits cosmétiques labellisés Ecocert Eco sont constitués à 95 % de composants d’origine naturelle et 5 % de l’ensemble des ingrédients doivent être bio.

Eco : cosmétique biologique

Les produits qui bénéficient du label Ecocert Bio sont composés 95 % d’ingrédients d’origine naturels et doivent contenir 10 % de composantes d’origine biologique.

En d’autres termes, les produits cosmétiques certifiés bio par Ecocert sont composés à 95 % d’ingrédients d’origine naturelle et d’un maximum de 5 % de composants de synthèse.

La certification Ecocert est reconnue pour sa transparence en ce qui concerne le pourcentage de composants biologiques contenus dans le soin. Cette information est présente sur l’étiquette du produit.

Par ailleurs, ce label est très scrupuleux en ce qui concerne les matières premières qui entrent dans la composition d’un cosmétique bio. À titre d’illustration, il interdit l’utilisation du Phénoxyéthanol en 2007 et en 2008 celle du Guar Hydroxypropyltrimonim Chloride en 2008.

Mieux, Ecocert interdit les ingrédients d’origine animale (à quelques exceptions près) et le packing en PVC et en Polystyrène. En outre, il procède deux fois par an à un contrôle des producteurs et à un audit annuel.

 

Label Cosmebio

label cosmébio

Créé en 2002, le label français Cosmebio est une association de laboratoires à travers la France et à l’international. Il délivre lui aussi deux types de certifications : Bio et Eco.

Label écologique Cosmebio

La certification écologique Cosmebio est apposée sur les produits élaborés à partir de 95 % de composants d’origine naturelle. En outre 5 % des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique.

Label biologique Cosmébio

Sont certifiés Bio Cosmébio, les produits cosmétiques composés de 95 % d’ingrédients naturels avec 10 % de composants issus de l’agriculture biologique.

Le label Cosmébio applique le même cahier de charges que Ecocert. Il présente donc le même sérieux et possède les mêmes points forts que ce dernier.

 

Label Nature & Progrès

label nature et progrès

S’il y a un label français reconnu pour ses normes strictes, c’est bien Nature et Progrès. Créé en 1964, cet organisme est un regroupement de fédérations de fabricants de produits cosmétiques et de consommateurs.

Pour être certifiés bio par le label Nature & Progrès, les produits doivent être :

  • Composés de 100 % d’ingrédients végétaux exclusivement issus de l’agriculture biologique ;
  • De matières premières transformées par chimie douce ou grâce à des procédés mécaniques :
  • Issus d’une production respectueuse de l’environnement.

Par ailleurs, un produit certifié Nature et Progrès ne doit contenir aucune trace d’huile de palme. En effet, selon l’organisme, la culture de palmiers et la production d’huile de palme sont considérés comme polluantes et impliquant de mauvaises conditions de travail.

Label NaTrue

Le label Bio NaTrue a vu le jour en 2007. Sa création fait suite aux nombreuses plaintes des fabricants de produits cosmétiques sur la qualité des normes européennes. La charte de NaTrue est très stricte en ce qui concerne les produits depuis la production jusqu’au processus de fabrication.

Les produits certifiés NaTrue excluent :

  • Toute irradiation des ingrédients végétaux ou des produits finis ;
  • Toute substance synthétique (parfum, silicone, dérivé de pétrole, etc.) ;
  • Toute dilution à l’eau ;
  • Les tests sur les animaux.

Cerise sur le gâteau, les ingrédients « d’origine naturelle » empêchent également la labellisation. En effet, tous les composants doivent être biologiques et naturels tout en respectant des pratiques éco responsables.

Il existe trois sous-labels NaTrue :

  • Cosmétique Naturel NaTrue pour les produits qui contiennent un maximum d’ingrédients naturels ;
  • Cosmétique Naturel en partie Biologique NaTrue pour les soins composés d’au moins 70 % de substances naturelles biologiques ;
  • Cosmétique Biologique NaTrue pour les produits avec un minimum de 95 % de substances naturelles et biologiques.

 

Label BDIH

Créé en 1951, cet organisme allemand certifie des compléments alimentaires, des produits diététiques, des médicaments et des cosmétiques. En 2001, le label définit les critères de certification du label « Cosmétiques Naturels Contrôlés ». Pour être labellisé BDH, un produit doit être élaboré à partir de :

  • 100 % d’ingrédients incluent dans la charte BDIH ;
  • Matières premières naturelles, biologiques, ou issues de la cueillette sauvage contrôlée ;
  • Matières premières transformées avec un minimum d’intervention chimique ;
  • Contenus des emballages éco responsables.

Une absence totale de radiations ionisantes et de l’utilisation de l’ingénierie génétique est également exigée.

Label Soil Association Natural

C’est le plus ancien label de notre sélection. Il s’agit d’un label créé depuis 1956 et basé au Royaume-Uni. Depuis ses débuts, Soil Association Natural est reconnu comme exigent. En effet, il ne certifie aucun produit dont la constitution est en dessous de 95 % d’ingrédients biologiques. De plus, il exclut les produits avec des substances toxiques ou allergènes. Tout doute sur un produit en annule la certification.

D’autres labels cosmétiques bio européens et écologiques sont également d’excellentes références. Parmi elles, on peut citer : Austria Bio Garantie (ABG), Cosmos Organic, USBA Organic (label américain), etc..

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour voter

Laisser un commentaire